Logo Naga Création
thèmes-wordpress-pour-naturopathe

Refonte de site web : guide complet en 10 étapes essentielles

par | 09 05 2024

La refonte de votre site web représente une démarche stratégique essentielle pour améliorer son esthétique, sa performance, son ergonomie, et son référencement. Elle est indispensable pour rester à la pointe de la technologie, aligner votre site à vos nouvelles orientations marketing, augmenter votre taux de conversion, et enrichir l’expérience de vos utilisateurs. Les avantages d’une refonte de site web sont donc multiples.

Mais, comment entreprendre avec succès une refonte de site web ? Quelles démarches suivre ? Quels enjeux et nécessités devez-vous considérer ?

Cet article vous offre un guide détaillé à travers 10 étapes clés pour réaliser efficacement votre projet de refonte de site web.

1. Évaluer les besoins et les objectifs

Initier la refonte de votre site web débute par une évaluation minutieuse de vos besoins et des objectifs visés. Cette première phase est cruciale pour établir le cadre du projet, intégrant budget, délais, indicateurs de performance et critères de réussite. Elle garantit la bonne orientation du projet en prévenant tout écart ou imprévu.

Clarification des objectifs de la refonte de site web

La clarification des objectifs passe par une série de questionnements essentiels : Quelles sont les raisons derrière la décision de refondre votre site ? Face à quelles difficultés votre site actuel se heurte-t-il ? Quelles sont les attentes de votre clientèle ?

Il est également pertinent de revoir votre stratégie marketing et commerciale, d’évaluer les concurrents et de positionner votre site à leur égard.

Les réponses obtenues vous aideront à déterminer les motivations derrière la refonte et les avantages espérés, qu’il s’agisse de rafraîchir le design, d’améliorer l’ergonomie, d’optimiser le SEO, d’enrichir les fonctionnalités ou de changer de système de gestion de contenu (CMS).

Il est crucial que vos objectifs soient définis selon la méthode SMART : Spécifiques, Mesurables, Atteignables, Réalistes et Temporels.

    Analyse de performance du site actuel

    L’évaluation de la performance de votre site actuel requiert l’usage d’outils tels que Google Analytics, Google Search Console et Google PageSpeed Insights. Ces outils vous fourniront des informations précieuses sur divers aspects de votre site, comme le trafic, le taux de conversion, le taux de rebond, la vitesse de chargement et l’expérience utilisateur.

    Cette analyse permettra de cerner les forces et faiblesses de votre site, d’identifier les opportunités d’amélioration et de déterminer les priorités. Vous pourrez ainsi fixer les actions à entreprendre pour répondre efficacement à vos objectifs de refonte.

    2. Audit complet du site existant

    L’étape cruciale dans la refonte d’un site web implique la réalisation d’un audit exhaustif de votre plateforme actuelle. Ce processus a pour objet d’évaluer la qualité et le potentiel du site à travers trois axes majeurs : le contenu, le SEO (Optimisation pour les moteurs de recherche) et l’expérience utilisateur (UX).

    Cette démarche vise à assurer que le site correspond aux attentes des visiteurs, bénéficie d’une optimisation SEO performante et propose une expérience de navigation à la fois fluide et agréable.

    Audit de contenu

    L’audit de contenu a pour but d’analyser la pertinence, la qualité et l’homogénéité du contenu proposé par le site, incluant textes, images, vidéos, infographies, podcasts, etc. Ce contenu doit non seulement être ajusté à la cible, en adéquation avec la thématique et les ambitions du site, mais aussi original, clair, bien structuré, actualisé et exempt de fautes d’orthographe ou de grammaire.

    Pour mener cet audit, il est nécessaire de recenser toutes les pages du site, d’analyser leur performance (via le traffic, le temps de lecture, les partages, etc.), de repérer les contenus obsolètes, dupliqués, superflus ou manquants, et de proposer des ajustements ou des améliorations. Il importe aussi de vérifier l’adoption des bonnes pratiques de rédaction web, telles que l’utilisation judicieuse des balises HTML, des mots-clés, des titres et sous-titres, des listes et des liens.

    Audit SEO

    L’audit SEO se concentre sur le diagnostic du positionnement du site dans les moteurs de recherche et des éléments influençant ce positionnement. Le SEO réunit des techniques destinées à optimiser la visibilité et l’attrait de trafic d’un site web, s’appuyant sur trois fondements : le contenu, l’aspect technique et la popularité.

    Cet audit nécessaire l’emploi d’outils comme Google Analytics, Google Search Console, Google PageSpeed Insights, etc., offrant l’opportunité de jauger diverses composantes du SEO, y compris les mots-clés, les backlinks, la vitesse de chargement, l’indexation ou encore la compatibilité mobile. Il est aussi essentiel de comparer votre site à ceux de vos concurrents et de tirer parti des meilleures pratiques du domaine.

    Les résultats de cette analyse permettent d’identifier les stratégies à déployer pour booster votre référencement.

    Audit de l’expérience utilisateur (UX)

    Quant à l’audit UX, il s’attelle à évaluer le degré de satisfaction et les comportements des visiteurs sur le site. L’UX, ou expérience utilisateur, englobe toutes les emotions et réactions suscitées par l’utilisation d’un site web, influencées par l’utilisabilité, l’ergonomie, le design, l’accessibilité ou encore le sentiment de confiance procuré.

    Cet audit s’appuie sur l’utilisation d’outils tels que Google Analytics, Hotjar, Crazy Egg, etc., permettant de scruter différents aspects de l’UX, comme le taux de conversion, le taux de rebond, l’itinéraire de l’utilisateur, les points de friction et les zones de chaleur. La collecte d’avis et de suggestions des utilisateurs, via des sondages, interviews ou tests, est tout aussi cruciale pour affiner les améliorations nécessaires à l’optimisation de l’expérience utilisateur.

    designer au travail devant son ordinateur refonte de site web

    3. Recherche et élaboration de la stratégie

    La troisième phase dans la refonte d’un site web implique l’élaboration d’une stratégie détaillée. Cette stratégie sert de feuille de route pour le design et le développement du nouveau site, s’alignant sur les objectifs de la refonte, les exigences des utilisateurs, et les possibilités du marché tout en considérant la concurrence et le positionnement désiré.

    Cette phase se divise en trois aspects principaux :

    1. l’identification du public cible et la création de personas,
    2. l’analyse des concurrents,
    3. la mise en place d’une stratégie de contenu et d’architecture de l’information.

    Définition du public cible et des personas

    Dans un premier temps, il s’agit d’identifier les groupes de personnes pour lesquels le site est conçu, en définissant un ou plusieurs profils d’utilisateurs potentiels à partir de critères tels que l’âge, le sexe, la localisation, le niveau d’éducation, le revenu et les centres d’intérêt. Cela permet de préciser les besoins, attentes, motivations, et problèmes que ces utilisateurs espèrent résoudre via le site web.

    Les personas, qui sont des profils fictifs et détaillés des utilisateurs types, se basent sur les données récoltées par des méthodes telles que les enquêtes ou les tests utilisateurs. Ils humanisent les utilisateurs, les rendant plus tangibles et compréhensibles, facilitant ainsi la conception d’un site web qui répond véritablement à leurs besoins et comportements.

    Analyse concurrentielle

    L’analyse des concurrents permet de comprendre les forces et faiblesses des autres acteurs du marché. Elle est cruciale pour évaluer la position relative de votre site, en détectant les opportunités à saisir et les menaces à éviter. Ce processus aide aussi à identifier les avantages compétitifs et à définir des domaines d’amélioration.

    Pour mener cette analyse, il est nécessaire d’identifier les concurrents directs et indirects, puis de réunir des informations sur leurs offres, positionnement, stratégie, design, ergonomie, performances et réputation. Comparer les conclusions tirées à votre propre site permet d’émettre des recommandations stratégiques pertinentes.

    Stratégie de contenu et d’architecture de l’information

    Planifier, créer, publier, et gérer le contenu du site web constituent la stratégie de contenu. Cela englobe textes, images, vidéos, infographies, et podcasts, le tout devant être pertinent pour le public cible, aligné sur les objectifs du site et optimisé pour le référencement avec des mots-clés pertinents.

    Il est primordial que ce contenu soit original, clair, bien structuré, actualisé, et exempt de fautes linguistiques. Quant à l’architecture de l’information, elle concerne la manière dont les contenus et informations sont organisés sur le site ou une application mobile, visant à simplifier la navigation et améliorer la trouvabilité. Cette organisation est cruciale pour offrir une expérience utilisateur optimale, avec une structure intuitive comprenant catégories, sous-catégories, menus, liens, et autres éléments de navigabilité.

    Créer-son-site-avec-Wordpress

    4. Conception et prototypage

    La quatrième phase dans la refonte d’un site web est la conception et le prototypage, une étape cruciale pour matérialiser le futur site grâce à des maquettes visuelles et fonctionnelles.

    Cette phase se divise en deux grandes parties : le développement du wireframe et du prototype, et l’élaboration d’un guide de style détaillé.

    Élaboration du wireframe et du prototype

    Le wireframe, sorte d’ébauche graphique, illustre l’agencement et la structure des composants du site sans intégrer de couleurs, typographies, images, ni finitions esthétiques. Cet outil essentiel aide à conceptualiser l’architecture de l’information, le parcours utilisateur, l’organisation visuelle, et les fonctionnalités clés.

    À un niveau plus avancé, le prototype simule l’expérience utilisateur finalement envisagée, incorporant des éléments interactifs pour un rendu plus réaliste. Cela permet de tester la navigation, la convivialité, l’esthétique, et l’efficacité globale du site, en ajustant ou validant les choix de conception grâce aux retours des utilisateurs et à l’identification des éventuels soucis à rectifier.

    Pour créer ces maquettes, des logiciels tels que Figma, Miro, ou Adobe XD sont recommandés pour leur capacité à faciliter la collaboration et la modification en temps réel entre les acteurs du projet.

    Création du guide de style

    Le guide de style consigne l’ensemble des standards à suivre pour l’aspect visuel et le contenu du site, assurant l’uniformité, l’authenticité, et la reconnaissance de la marque.

    Ce document comprend :

    • L’identification de la marque et ses variantes
    • Le logo et ses adaptations
    • La palette de couleurs avec ses références
    • Les typographies utilisées et leurs dimensions
    • Le style et le ton rédactionnels
    • Les éléments graphiques, leurs formats
    • Des illustrations concrètes d’utilisation et les erreurs à éviter

    La constitution du guide de style repose sur une compréhension approfondie de l’identité de la marque, ainsi que sur ses missions, valeurs, et objectifs. La prise en compte du public visé, des concurrents, et des tendances actuelles est également cruciale. Pour sa mise en page, des outils comme Genially, Canva, ou InDesign sont suggérés afin de parfaire le document.

    5. Développement

    La cinquième phase dans la refonte d’un site web est celle du développement, où le nouveau site prend vie grâce à l’utilisation de technologies spécifiques et à l’intégration des contenus élaborés en amont. Cette phase est décisive, car elle concrétise le prototype en une plateforme web pleinement opérationnelle et visuellement captivante.

    Cette étape se divise en deux grandes parties : le choix des technologies et le développement proprement dit du site, ainsi que l’intégration des contenus.

    Choix technologique et développement du site

    Le choix des technologies implique la sélection d’un langage de programmation, d’un framework, d’un CMS ou d’une solution logicielle adaptée à la création du site web. Ce choix est motivé par une multitude de critères tels que les besoins spécifiques du projet, la richesse fonctionnelle attendue, la performance, la sécurité, et les coûts liés au développement et à la maintenance. De multiples technologies sont à disposition pour le développement web, incluant PHP, Python, Ruby, JavaScript, ainsi que des plateformes comme WordPress, Shopify, Prestashop, et bien d’autres.

    Le développement du site constitue l’étape où les développeurs web écrivent le code du site en s’appuyant sur la technologie sélectionnée. Ils s’engagent à suivre les spécifications techniques détaillées, ainsi qu’à respecter les normes de qualité et les meilleures pratiques en vigueur dans le domaine du développement.

    Il est également indispensable d’effectuer des tests réguliers durant cette phase pour garantir une compatibilité sans faille du site avec divers navigateurs et dispositifs mobiles, et pour assurer le respect des standards web.

    Intégration des contenus

    L’intégration des contenus est le moment où les équipes créatives – rédacteurs, graphistes, vidéastes, animateurs – mettent en place le contenu qu’ils ont produit au sein du site web. Cela inclut l’ajout de textes, images, vidéos, infographies, podcasts, etc., tout en veillant à la cohérence de la mise en page, à l’esthétique et à l’usabilité définies préalablement.

    Il est essentiel que l’intégration des contenus soit réalisée en tenant compte des attentes du public visé, des objectifs stratégiques du site et des mots-clés essentiels pour optimiser le référencement naturel.

    6. SEO et optimisation pour les moteurs de recherche

    La sixième étape cruciale dans la refonte d’un site web est son optimisation pour les moteurs de recherche, essentielle pour maintenir ou améliorer son classement et sa visibilité en ligne. Cette phase se divise en deux aspects majeurs : l’optimisation on-page et l’élaboration d’un plan de redirection.

    Optimisation on-page

    L’optimisation on-page, également connue sous le nom d’optimisation on-site, concerne l’amélioration des éléments internes du site. Cela inclut le contenu, les balises HTML, les liens internes, les URLs et plus encore. L’objectif est de rendre le site web aussi pertinent et utile que possible pour à la fois les utilisateurs et les moteurs de recherche, cela en ciblant efficacement des mots-clés spécifiques.

    Pour une optimisation on-page réussie, il est recommandé de suivre ces bonnes pratiques :

    • Choisir des URLs descriptives et optimisées, intégrant le mot-clé principal et séparant les mots par des tirets.
    • Inclure le mot-clé principal dans la balise title, idéalement en début, pour capter l’attention et encourager le clic.
    • Employer la balise meta description pour résumer efficacement le contenu de la page, incitant ainsi les internautes à visiter le site.
    • Améliorer la structuration du contenu avec des balises de titres appropriées (h1, h2, h3, etc.), en insérant le mot-clé principal dans le h1 et ses variantes ou mots-clés secondaires dans les autres niveaux.
    • Ajouter une balise alt pertinente aux images, vidéos et autres contenus multimédias, y incluant le mot-clé principal ou ses variantes.
    • Intégrer le mot-clé principal et ses variantes de façon naturelle et réfléchie dans le contenu, évitant la sur-optimisation ou le bourrage de mots-clés.
    • Publier un contenu de qualité, original, pertinent, bien structuré, actualisé et sans erreurs, qui répond aux intentions de recherche des utilisateurs.
    • Optimiser les images en réduisant leur taille, en sélectionnant le format approprié et en attribuant un nom de fichier explicite.

    Plan de redirection et gestion des URLs

    Le plan de redirection est crucial pour assurer une transition fluide des anciennes aux nouvelles URLs, par le biais de redirections 301 (permanentes). Son but est de préserver la continuité du référencement lors de la refonte du site, en empêchant les erreurs 404 (page non trouvée), en conservant le trafic et la notoriété des pages, et en facilitant pour les moteurs de recherche la compréhension des modifications apportées.

    Les étapes clés pour élaborer un plan de redirection efficace sont :

    • Procéder à un crawl exhaustif du site afin d’identifier et de cataloguer toutes les URLs existantes.
    • Sélectionner les URLs à rediriger selon leur performance (trafic, impressions, conversions, etc.) et leur pertinence.
    • Associer les URLs de l’ancien site avec celles du nouveau, en veillant à la logique et à la cohérence de la structure.
    • Définir et appliquer les règles de redirection adéquates, en évitant les redirections circulaires, en chaîne ou vers des pages non pertinentes.
    • Mettre en place les redirections au niveau du serveur ou via un plugin, tout en s’assurant de leur bon fonctionnement.
    • Créer un document (Excel ou CSV) listant les anciennes et nouvelles URLs, accompagné du code de statut HTTP correspondant.
    • Vérifier et tester le plan de redirection à l’aide d’outils spécialisés comme Screaming Frog, Redirect Checker, etc.

    7. Test et assurance qualité

    La septième phase cruciale dans la refonte de site web est le test et l’assurance qualité, s’assurant que le site est prêt pour le lancement. Cette étape critique vérifie la fonctionnalité globale du site, son adéquation avec les attentes des utilisateurs, ainsi que l’absence de défauts ou de vulnérabilités. Elle se divise en deux catégories principales : les tests fonctionnels et les tests d’usage et de compatibilité.

    Tests fonctionnels

    Les tests fonctionnels évaluent si le site web exécute correctement les fonctions définies dans le cahier des charges. Cette vérification couvre chaque élément du site, incluant la navigation, les formulaires, les boutons, les liens, ainsi que les fonctionnalités de panier et de paiement.

    Ce processus garantit le bon fonctionnement, la fiabilité et la sécurité du site. Pour mener à bien ces tests, il convient de créer des scénarios de test spécifiques, qui sont des séquences d’actions à réaliser pour évaluer chaque fonctionnalité. Il est essentiel de définir des critères de réussite explicites pour chaque scénario.

    Après l’exécution des scénarios, manuellement ou via automatisation, les résultats obtenus sont comparés aux résultats attendus. Toutes les observations, anomalies rencontrées, et modifications effectuées doivent être méticuleusement documentées.

    Tests d’usage et de compatibilité

    Cette catégorie de tests vise à s’assurer que le site propose une expérience utilisateur optimale, indépendamment de l’appareil ou du navigateur utilisé. Il implique l’évaluation du site sur divers appareils (ordinateurs, tablettes, smartphones), navigateurs (tels que Chrome, Firefox, Safari) et configurations (différentes résolutions d’écran, vitesses de connexion).

    Les objectifs de ces tests incluent la vérification de l’accessibilité, de l’ergonomie et de l’adaptabilité du site. Pour les réaliser, il est nécessaire de définir des profils d’utilisateurs représentant des conditions d’utilisation variées. Des tâches spécifiques, comme rechercher une information, acheter un produit, ou s’inscrire à une newsletter, sont ensuite exécutées tout en suivant ces profils d’utilisateurs.

    L’évaluation porte sur la facilité d’utilisation, l’efficacité, la satisfaction et la potentialité de fidélisation offerte par le site. Une documentation détaillée incluant les résultats des tests, les problèmes identifiés, et les améliorations suggérées est enfin établie.

    8. Formation et prise en main

    La dernière phase importante dans la refonte d’un site web est la formation et l’accompagnement des équipes responsables de l’utilisation et de la gestion du nouveau site. Cette étape cruciale assure une utilisation efficace du site, renforce les compétences des équipes et encourage l’acceptation du changement. Elle se divise en deux aspects fondamentaux : la formation des équipes à la gestion du contenu et le partage des connaissances techniques.

    Formation des équipes à la gestion du contenu

    Former les équipes à la gestion du contenu leur apprend à créer, modifier, publier et partager efficacement les contenus sur le site web, comprenant textes, images, vidéos, infographies et podcasts. Ces contenus doivent être adaptés aux besoins du public cible, alignés aux objectifs du site, optimisés pour les moteurs de recherche à l’aide de mots-clés pertinents, originaux, clairs, bien structurés, à jour et exempts d’erreurs orthographiques ou grammaticales.

    La mise en place de cette formation nécessite l’utilisation des outils et ressources fournis par le système de gestion des connaissances, qui est un logiciel permettant de stocker, de gérer et de partager les informations au sein de l’organisation. Ce système favorise le partage de connaissances, la collaboration et la communication entre les membres des équipes.

    Il est également essentiel de définir un plan de formation détaillé, incluant les buts, le contenu, la durée, les méthodes, les supports et les critères d’évaluation de la formation.

    Transfert des connaissances techniques

    Le transfert des connaissances techniques permet aux équipes d’acquérir les compétences nécessaires pour utiliser et entretenir le site web de manière efficace. Cela inclut la maîtrise de la technologie utilisée, des fonctionnalités du site, ainsi que de sa performance, sécurité et des coûts liés à son développement et à sa maintenance.

    Ce transfert implique également la mise à disposition des équipes de la documentation technique nécessaire, des codes sources, des licences et des identifiants.

    Pour réussir ce transfert, il faut choisir des outils et méthodologies adaptés au niveau de compétence et aux besoins spécifiques des équipes, cela peut comprendre des formations, tutoriels, webinaires, vidéos, podcasts, livres blancs, blogs, forums, etc. Un plan de transfert doit également être élaboré, spécifiant les objectifs, les participants, les méthodes, les supports utilisés et les critères d’évaluation.

    9. Lancement

    La neuvième étape de la refonte d’un site web est son lancement, où l’on rend le site nouvellement conçu accessible au grand public. C’est le moment phare du projet, marquant la concrétisation des efforts de chaque partie impliquée.

    Le lancement nécessite une planification minutieuse, une mise en œuvre précise, et un suivi dédié. Il se divise en deux grandes phases : la planification du lancement et l’exécution avec suivi.

    Planification du lancement

    La planification vise à déterminer la date, l’heure, les modalités, et qui sera responsable du lancement. Le choix de ces éléments se fait en prenant en compte des facteurs comme le trafic web attendu, la période de l’année, les événements majeurs, les campagnes de marketing, entre autres. Cela inclut aussi la préparation à passer du site test au site en production, tout en limitant les risques et interruptions.

    Pour une planification efficace, l’utilisation d’outils tels qu’un calendrier, un diagramme de Gantt, ou encore une liste de contrôle s’avère indispensable. Ces outils aident à organiser le lancement, assigner les tâches, fixer les deadlines, et préparer les plans d’urgence.

    Il est également crucial d’informer toutes les parties prenantes, internes comme externes (employés, clients, partenaires, médias), de la planification établie.

    9. Lancement

    La neuvième étape de la refonte d’un site web est son lancement, où l’on rend le site nouvellement conçu accessible au grand public. C’est le moment phare du projet, marquant la concrétisation des efforts de chaque partie impliquée.

    Le lancement nécessite une planification minutieuse, une mise en œuvre précise, et un suivi dédié. Il se divise en deux grandes phases : la planification du lancement et l’exécution avec suivi.

    Planification du lancement

    La planification vise à déterminer la date, l’heure, les modalités, et qui sera responsable du lancement. Le choix de ces éléments se fait en prenant en compte des facteurs comme le trafic web attendu, la période de l’année, les événements majeurs, les campagnes de marketing, entre autres. Cela inclut aussi la préparation à passer du site test au site en production, tout en limitant les risques et interruptions.

    Pour une planification efficace, l’utilisation d’outils tels qu’un calendrier, un diagramme de Gantt, ou encore une liste de contrôle s’avère indispensable. Ces outils aident à organiser le lancement, assigner les tâches, fixer les deadlines, et préparer les plans d’urgence.

    Il est également crucial d’informer toutes les parties prenantes, internes comme externes (employés, clients, partenaires, médias), de la planification établie.

    Exécution et suivi

    L’exécution et le suivi consistent à mettre en pratique le plan de lancement, à vérifier le bon fonctionnement du site, et à évaluer son impact. Cela implique de passer du site de test à la version finale, en appliquant les procédures prévues. Tester le site en conditions réelles avec des outils comme Google Analytics, Google Search Console, et Google PageSpeed Insights est également crucial.

    Ces outils évaluent divers éléments du site, comme le trafic, le taux de conversion, le taux de rebond, la vitesse de chargement, ainsi que l’expérience utilisateur et le référencement. Suivre scrupuleusement le plan de lancement, respecter les échéances et les responsabilités sont essentiels lors de cette phase.

    Il est tout aussi important de collecter les retours des utilisateurs, clients, partenaires, et médias. Enfin, analyser les résultats, les comparer aux objectifs préalablement fixés, identifier les forces et faiblesses, et envisager des mesures correctives ou d’amélioration concluent cette phase.

    UX-design menu et navigation

    10. Suivi post-lancement

    La finalité de la restructuration d’un site web est atteinte une fois que le suivi et l’optimisation post-mise en ligne sont assurés. Cette phase cruciale vise à évaluer l’influence de la refonte tout en s’alignant sur les attentes des utilisateurs pour garantir l’excellence et l’efficience du site. Elle se divise essentiellement en deux grandes actions : le suivi et l’analyse de la performance ainsi que l’établissement d’un plan d’amélioration continu.

    Monitoring et analyse des performances

    Le suivi et l’évaluation de la performance sont des procédés destinés à observer et juger l’efficacité et les résultats du site. Cette démarche implique la collecte et l’examen de données à la fois quantitatives et qualitatives telles que le trafic, le taux de conversion, le taux de rebond, la rapidité de chargement, l’expérience utilisateur et le référencement sur les moteurs de recherche.

    Ces activités sont indispensables pour vérifier l’atteinte des objectifs définis et identifier d’éventuels problèmes ou opportunités. Pour y parvenir, on doit s’appuyer sur des outils d’analyse comme Google Analytics, Google Search Console, Google PageSpeed Insights, Hotjar et autres, qui fournissent des données précises, des tableaux de bord, des rapports et facilitent la réalisation de tests. Il est également crucial de définir des indicateurs clefs de performance (KPI), qui mesurent l’atteinte des objectifs du site de façon quantifiable.

    Plan d’amélioration continue

    Le plan d’amélioration continue est conçu pour peaufiner le site web en se basant sur les insights recueillis durant l’analyse de performance. Il procède à la mise en œuvre d’ajustements correctifs ou préventifs tels que la résolution de bugs, l’introduction de nouvelles fonctionnalités, la mise à jour de contenu, et l’amélioration du design.

    Ce processus est essentiel pour assurer la satisfaction et la rétention des utilisateurs, accroître l’avantage compétitif et stimuler l’innovation. Pour instaurer un plan d’amélioration efficace, le cycle PDCA (Plan, Do, Check, Act), un modèle d’amélioration continue articulé autour de quatre étapes, est recommandé. Il est par ailleurs important d’impliquer tous les acteurs du projet (employés, clients, partenaires, médias, etc.) dans cette démarche.

    Enfin, il faut évaluer l’impact des mesures appliquées sur les indicateurs clés de performance, pour confirmer leur efficacité.

    Conclusion

    Cet article vous a détaillé les 10 étapes clés pour une refonte de site web réussie, couvrant :

    • L’évaluation précise des besoins et objectifs
    • Un audit complet du site actuel
    • La recherche et l’élaboration d’une stratégie ciblée
    • La conception et le prototypage rigoureux
    • Le développement technique
    • Les techniques de SEO pour une optimisation efficace
    • Le test minutieux et l’assurance qualité
    • La formation pour la gestion autonome du site
    • Le lancement officiel
    • Un suivi attentif post-lancement

    En respectant ces phases, vous assurerez la création d’un site web à la fois esthétique, fonctionnel, et parfaitement adapté à votre audience. Vous verrez une nette amélioration en termes de visibilité en ligne, trafic, taux de conversion, et fidélisation clientèle, vous démarquant significativement de vos concurrents et vous permettant d’atteindre vos objectifs plus efficacement.

    Pour un accompagnement professionnel dans la refonte de votre site web, considérez notre agence experte en développement et optimisation web. Nous proposons des services personnalisés, ajustés à vos besoins spécifiques et à votre budget, garantissant une solution parfaite pour votre projet.

    Profitant d’un audit gratuit de votre site actuel et d’un devis sur mesure, contactez-nous dès à présent pour tirer avantage de notre expertise et expérience approfondies dans le domaine.

     

    Foire aux questions

    Comment faire la refonte d'un site web ?

    Pour réaliser une refonte d’un site web, suivez ces étapes clés : commencez par un audit complet de votre site pour identifier ses points forts et ses points faibles, ainsi que les opportunités et défis dans votre secteur. Ensuite, déterminez les objectifs de votre nouveau site, que ce soit en termes de design, de contenu, de fonctionnalités, de performance ou de SEO.

    Pourquoi faire une refonte de son site ?

    Opter pour une refonte de votre site web présente plusieurs avantages, notamment la modernisation de son design pour répondre aux standards actuels du web, ainsi que l’amélioration de sa visibilité et de son référencement sur les moteurs de recherche.

    Qu'est-ce qu'une refonte graphique ?

    La refonte graphique concerne les modifications visuelles et fonctionnelles d’un site web. Son objectif est de rendre le site plus attractif et efficace, en améliorant le design, l’organisation et la compatibilité avec différents appareils.

    Comment faire la mise à jour d'un site web ?

    Pour mettre à jour un site web, il est essentiel de publier régulièrement du contenu de qualité qui captive et fidélise votre audience. Améliorez également l’expérience utilisateur de votre site en le rendant facile à naviguer, rapide à charger et compatible avec divers appareils.

    Mes prestations

    Je vous accompagne dans la création de votre site internet de la première maquette à la mise en ligne. J’interviens sur la conception, le graphisme, la charte graphique, le référencement, la rédaction des contenus et la communication sur les réseaux sociaux.

    Inscrivez vous newsletter

    Inscrivez-vous àla newsletter

    Faîtes le plein de conseils grâce à la newsletter. Recevez chaque mois des astuces pour votre site web.

    Le BLog

    Les derniers articles