Il existe plus de 58 000 extensions disponibles pour votre site WordPress. Alors autant dire que vous avez l’embarras du choix. Et oui ! Mais parfois, trop de choix tue le choix. Comment s’y retrouver parmi la multitude d’extensions proposées ? Je vous propose une sélection des extensions indispensables pour votre site WordPress en fonction de ce que vous recherchez. Vous pourrez y voir plus clair dans vos choix en fonction  des fonctionnalités que vous souhaitez proposer.

Qu’est-ce qu’une extension (plugin) ?

Avant de vous parler des extensions indispensables pour votre site WordPress, j’aimerais vous rappeler ce qu’on appelle extension. Généralement appelée « plugin » en anglais, une extension sert à ajouter des fonctionnalités utiles sur votre site. Lors de l’installation, WordPress vous fournit un squelette au sein duquel vous allez ajouter des options pour rendre votre site plus accessible pour vos internautes : un petit formulaire de contact par ici, une zone de commentaires par là ou encore un site multilingue. Vous voyez ce que je veux dire ? 

Attention à l’euphorie des premiers instants, il y a tellement de possibilité qu’on est tenté de tout installer. Toutefois, trop d’extensions risqueraient de ralentir votre site et d’altérer sa performance. Aussi, il faut veiller à choisir les extensions indispensables qui vous seront vraiment utiles en fonction des objectifs fixés. Donc ne vous précipitez pas et analyser soigneusement ce dont vous avez vraiment besoin. 

Sachez également que toutes les extensions ne sont pas toutes gratuites. La plupart vous proposeront des versions premium (payantes donc !) avec davantage de fonctionnalités. Avant de télécharger une extension, assurez-vous du nombre de téléchargements actifs. Plus il est élevé et plus vous pouvez avoir confiance. Puis, vérifiez que l’extension est bien compatible avec la version de votre thème. Enfin, vérifiez que la dernière mise à jour est récente. Cela signifie que l’extension est bien mise à jour régulièrement. Une fois ces trois conditions réunies, vous pouvez vous lancer. 

Interface des extensions WordPress

1- La sécurité

La première extension à installer concerne la sécurité de votre site. Vous devez veiller à bien le sécuriser car même un petit site qui ne génère pas des milliers de visites, peut se faire attaquer par des robots malveillants. Particulièrement, quand vous laissez la possibilité à vos visiteurs de laisser des commentaires. Si vous n’installez pas un « barrage », vous allez vous retrouver avec des commentaires qui ne sont pas en lien avec votre sujet et qui ressemblent à des spams. L’extension Akismet vous permet de filtrer les commentaires qui ressemblent à des indésirables avant qu’ils ne soient publiés. L’extension est gratuite mais devient payant dès lors que vous souhaitez ajouter plus de fonctionnalités. Pour la faire fonctionner, il suffit de l’activer en renseignant une clé API.

2- La sauvegarde

Sauvegardez votre site régulièrement vous permettra de restaurer une ancienne version en cas de soucis, tels que le piratage ou des bugs liés à des mises à jour. Cela m’est arrivé pas plus tard que la semaine dernière et j’étais bien contente de pouvoir restaurer mon site. Il est conseillé de sauvegarder son site tous les mois. Alors pensez-y ! Si je peux vous conseiller une extension dans ce domaine c’est bien UpDraftPlus. Elle est d’une simplicité déconcertante. Vous pourrez compter sur elle pour sauvegarder les fichiers et les bases de données de votre site dans le cloud sur des services comme Google Drive, Dropbox ou encore Amazon S3. La version payante est disponible à partir de 33€ par an.

%

du web est propulsé par WordPress

3- Le RGDP

Impossible de faire l’impasse sur le RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données). Le RGPD encadre le traitement des données personnelles sur le territoire de l’Union européenne. Ce nouveau règlement européen s’inscrit dans la continuité de la loi française Informatique et Libertés de 1978 et renforce le contrôle par les citoyens de l’utilisation qui peut être faite des données les concernant. En clair, vous devez obligatoirement afficher sur votre site commercial, une page sur la politique de confidentialité et l’utilisation des données personnelles que vous récoltez sur votre site (adresse email, nom, prénom, etc). Le bandeau d’acceptation des cookies est également obligatoire. Pour vous aidez dans la mise en place de tout cela, je vous conseille l’extension Complianz. Elle configure pas à pas votre site en fonction des données que vous récoltez. Ne faîtes pas l’impasse sur cette étape ultra importante, qui peut vous valoir une amande de la CNIL en cas de non-respect des données de vos utilisateurs.

4- Les statistiques de fréquentation

Il est important de pouvoir suivre régulièrement les statistiques de fréquentation de votre site. Voici un outil très utile qui vous permet de connecter votre site WordPress à votre compte Google Analytics. Il s’agit de MonsterInsightsCette extension vous permet d’accéder aux statistiques les plus utiles directement sur le tableau de bord de WordPress : les pages les plus visitées, le nombre de visites, la provenance géographique des visiteurs, le taux de rebond, etc.

Un bon outil d’analyse est essentiel pour comprendre le type de sujets et de formats que votre public préfère. Cela vous permettra d’affiner et d’améliorer la navigation de votre site. Si Google Analytics est trop compliqué pour vous, MonsterInsights vous donnera toutes ces données en un coup d’œil.

MonsterInsights est également beaucoup plus facile à configurer que Google Analytics. Par exemple, vous n’avez pas besoin de modifier le code sur votre site pour intégrer le suivi. L’extension le fait automatiquement pour vous.

5- Le référencement

Pour que votre site soit bien référencé sur les moteurs de recherche, vous devez optimisé ses contenus. Autrement dit vous devez bien choisir vos mots-clés, en lien avec la thématique que vous traitez. Le SEO (Search Engine Optimization) ou référencement naturel vous permettra de bien positionner votre site. Pour cela, je vous recommande fortement Yoast Seo, la référence en terme de référencement. Cet outil vous permettra de tester vos articles pour savoir s’ils sont bien rédigés pour plaire à Google. Toute la difficulté est de pouvoir écrire un article qui répond aux besoins de votre cible mais qui soit aussi orienté en faveur du SEO. Pas toujours facile. Pour cela, Yoast SEO vous dira si vos requêtes cibles, vos méta descriptions et vos méta titres sont optimisés. Cette extension utilise un système de couleurs très compréhensibles : 

  • rouge c’est mauvais
  • orange c’est passable
  • vert c’est parfait

La version gratuite de Yoast SEO est largement suffisante pour travailler votre référencement naturel.  Il existe néanmoins une version premium à 89€, utilisable sur 1 site.

 

C'est le nombre d'extensions disponible sur WordPress

6- L’optimisation du poids des images

Les images doivent être choisies avec soin, aussi il ne faut pas négliger leur poids. Savez-vous qu’en moyenne elles représentent 50% du poids total d’une page web. Si elles sont trop lourdes, la page mettra plus de temps à se charger et votre internautes aura disparu aussi vu qu’il est arrivé. Savez-vous que si une page se charge en plus de 3 secondes, il y a de fortes chances pour que votre visiteur quitte votre site. C’est pourquoi, je vous recommande Imagify qui compresse automatiquement les images que vous importez dans votre bibliothèque de médias. Vous n’aurez aucune perte de qualité mais un poids tout léger pour optimiser le temps de chargement de vos pages. Autant vous dire que cet outil est essentiel. Cet outil est gratuit mais au-delà d’un certain nombre d’images à optimiser, vous devrez souscrire à l’offre payante à partir de 4,99$/mois. 

 De plus, vous pouvez faire également le choix d’optimiser vous même la taille de vos images avec photoshop ou des outils en ligne tel que Compressor.io.

 

Mes prestations

Je vous accompagne dans la création de votre site internet de la première maquette à la mise en ligne. J’interviens sur la conception, le graphisme, la charte graphique, le référencement, la rédaction des contenus et la communication sur les réseaux sociaux. Je vous accompagne également dans la prise en main de l’outil WordPress pour que vous soyez autonome dans la modification de votre site.

S’il vous reste encore de l’énergie, je vous propose de découvrir un autre article concernant les 5 astuces pour créer un site web professionnel.