Je dis toujours : « avoir un site web pour une entreprise c’est normal, ne pas en avoir un c’est suspect », du moins du point de vue de l’utilisateur. Pourquoi ? Parce que c’est devenu un réflexe. Lorsqu’on veut en savoir plus sur une entreprise, on va visiter son site ou ses réseaux sociaux. Mais alors, comment faire pour créer un bon site ? Pas évident de démarrer et de se poser les bonnes questions lorsque c’est la première fois. On se pose 1000 questions à la seconde. C’est pourquoi je vous dresse une petite liste des 10 erreurs à éviter lors de la création de son site internet.

1- Ne pas avoir d’objectif

L’une des premières erreurs à éviter est de créer un site sans savoir pourquoi. Il est importante de se poser les bonnes questions dès le départ.

Je veux un site pour :

  • avoir plus de visibilité sur le net
  • informer les gens
  • attirer de nouveaux prospects
  • vendre mes services ou propduits

En fonction de votre ou vos objectifs, vous allez pouvoir construire un site pour va être au service de ces derniers. Oui parce que un site joli qui ne sert à rien, c’est du gaspillage de temps et d’argent. Alors commencez par la base et posez-vous les bonnes questions dès le début.

2- Ne pas déterminer l’arborescence et la structure de son site

Autre aspect à ne pas négliger, c’est la mise au point des contenus et de la structure de votre site. Déterminez les 4 ou 5 pages essentielles de votre site : 

  • la page d’accueil
  • les prestations ou services
  • les réalisations ou les témoignages
  • la présentation de l’entreprise
  • le blog
  • la page contact

Vous devez vous concentrer sur ces pages qui seront la structure de base de votre site. Bien sûr, vous pouvez l’ajuster à votre besoin spécifique.

Ordinateur portable posé sur un bureau
  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • Gmail
  • LinkedIn

3- Ne parler que de vous dès la page d’accueil

Beaucoup trop d’entreprises ne parlent que d’elles dès la page d’accueil. Non, parlez d’abord de ce que vous pouvez apporter à votre client et ensuite présentez-vous. Mettez-vous dans la peau de votre utilisateur. Il n’a pas besoin de connaitre dès la page d’accueil vos expériences professionnelles ces 15 dernières années. Par contre, dans la page « A propos », lâchez-vous et parlez de votre expérience et vos compétences.

4- Faire l’impasse sur le référencement naturel

Le SEO ou Search Engine Optimization est le fait d’optimiser son référencement pour être plus visible sur Google. Il s’agit de l’ensemble des techniques que l’on met en place pour améliorer la position d’un site web sur les pages de résultats des moteurs de recherche (SERP). On appelle cela le référencement naturel. Il est non payant à la différence du SEA (Search Engine Advertising) qui est payant. Le but est de rendre visible un site pour les internautes intéressés par des produits, des services ou de l’information. On dit qu’un site est bien optimisé s’il se trouve dans les premières positions d’un moteur de recherche sur les requêtes souhaitées. Par exemple : tee-shirt en coton bio.

Si votre site n’apparaît pas dans les 3 premiers résultats, il a moins de chances d’être vu. Les premiers résultats représentent quasiment 60% des clics sur les moteurs de recherche.

Pour finir, les critères de classement de Google sont multiples : apparence, qualité du site, taux de rebond, contenus, liens, la fraîcheur, la vitesse de chargement…

5- Ne pas faire un site responsive

Tout d’abord, savez-vous ce qu’est le responsive design ?
Eh bien, c’est la capacité de votre site à s’adapter à différentes tailles d’écran, comme les smartphones ou les tablettes. C’est important parce que plus de la moitié de notre temps passé sur internet se fait depuis un appareil mobile. Donc si votre site n’est pas responsive, c’est à dire qu’il s’affiche mal sur mobile ou tablette, votre visiteur le quittera illico. Il est important de veiller à ce que les 3 versions (bureau, mobile et tablette) soient nickels et navigables en fonction de la taille de l’écran.

Par exemple sur la version mobile, veillez à bien espacer les boutons et les faire suffisamment gros pour que l’on puisse cliquer dessus avec le doigt 👆🏼. Encore une fois, pensez à l’expérience utilisateur et mettez-vous à la place de votre internaute.

6- Copiez le contenu d’un autre site

C’est ce qu’on appelle le Duplicate Content, autrement dit en français : le contenu dupliqué. On parle tout bonnement de plagiat et c’est puni par la loi. Si deux contenus identiques apparaissent sur un même site ou sur des sites web différents, on parle de Duplicate Content. La copie de contenus peut s’avérer très pénalisant pour le site qui en est victime. Cette pratique est pénalisée par les moteurs de recherche. Google va détecter ce contenu dupliqué puis identifiera la page originale ou la plus digne de confiance. Votre contenu risque d’être moins bien référencé.

En effet, Google n’hésite pas à pénaliser ce type de pratique. Au-delà des pénalités appliquées, le contenu dupliqué peut gravement nuire à l’image d’une marque ou d’une entreprise. Alors, il vaut mieux éviter.

7- Ne pas avoir de blog

Tout d’abord, il est préférable d’intégrer un blog directement sur votre site en rajoutant simplement un nouveau menu. La création d’un blog va lui apporter une forte valeur ajoutée. Je vous explique pourquoi.

Il va booster votre référencement sur Google : vous allez alimenter votre blog avec des articles en lien avec votre thématique. En ajoutant de nouveaux articles, vous allez enrichir votre site en contenu et en mots clé. C’est ce qui plaît aux moteurs de recherche car ils utilisent votre contenu pour le référencer. Plus vous écrivez et plus votre site s’enrichit en termes de contenus. La nouveauté est également un critère de qualité pour les moteurs de recherche.
Il augmente votre maillage de liens internes (les liens que vous faites entre les différentes pages de votre site). En rédigeant des articles sur votre blog, pensez à faire des liens vers d’autres articles ou pages de votre site.
Il prouve votre domaine de compétences. En tant que professionnel dans un domaine donné, tenir un blog à jour apporte une image de sérieux et de confiance pour vos clients.
Il fidélise vos clients. Enfin tenir un blog permet de fidéliser vos visiteurs. En publiant souvent des articles sur votre blog, vous aurez des chances d’être reconnu par une communauté d’internautes, qui reviendront régulièrement sur votre site pour lire les nouveautés.

8- Ne pas sécuriser votre site

Ne pas sécuriser son site fait partie des erreurs à éviter à tout prix. Dès qu’une mise à jour est disponible, il ne faut pas perdre de temps à l’installer : aussi bien les mises à jour de WordPress que celles de vos extensions. Cela permet de corriger les failles de sécurité et limiter les virus ou tentatives de piratage. N’oubliez pas de mettre également le thème de votre site à jour.

Vous devez protéger la connexion à votre site avec un certificat SSL (HTTPS). Il s’agit du petit cadenas à côté de l’url d’un site. Il vous assure que votre navigation est bien sécurisée. Si votre site ne l’est pas c’est qu’il n’a pas de certificat HTTPS mais seulement un certificat HTTP. Le “s” est gage de sécurité. Et là, je peux vous dire que Google n’aime pas du tout, du tout. La conséquence est que votre site soit mal référencé. La manipulation n’est pas compliquée. Il faut voir cela du côté de votre hébergeur. Il existe également des modules WordPress comme Really simple SSL qui le font automatiquement pour vous. Alors cela serait dommage de s’en priver.

Vous pouvez également installer un plugin de sécurité. Ce type d’extensions protègent votre site des virus et permettent de surveiller la sécurité de votre site. Les plus connues sont : WordFence Security, iThemes Security, WP fail2ban, Defender.

9- Ne pas renouveler régulièrement les contenus

Alors oui la création de contenus prend du temps mais laisser votre site à l’abandon, sans en renouveler les contenus est une erreur qui vous coûtera cher. En effet, Google scanne régulièrement votre site à l’aide de milliers de robots qui détectent la fraicheur des contenus. Si votre dernière modification date d’un an, Google vous référence moins bien car il considère que votre site n’est plus d’actualité. Et lui sa mission c’est de fournir les bons contenus à ses internautes. D’où l’intérêt d’avoir un blog. Grâce à celui-ci, vous pouvez postez de manière continue des actualités sur votre entreprise. Essayez de publier au moins 2 fois par mois sur votre blog. L’idéal est de publier une fois par semaine. Mais je sais que cela peut paraitre assez contraignant. Vous pouvez également faire appel à des rédacteurs web freelances.

10- Ne pas être conforme au RGPD : une erreur qui peut vous coûter cher

Comprenez le Règlement Général sur la Protection des Données. Il impose une information concise, transparente, compréhensible et aisément accessible des personnes qui consultent votre site. Le RGPD s’applique à tous les sites internet vitrines et marchands, ayant des visiteurs membres de l’Union Européenne.

Si vous avez un site pro, vous devez obligatoirement afficher sur votre site de manière lisible vos mentions légales et votre politique de confidentialité. Et inutile de faire un copier/coller via un autre site. Elles doivent être personnalisées en fonction de votre activité et des données récoltées.

Si vous avez des formulaires de contact ou des inscritpions à des newsletters, vous devez demander le consentement de l’internaute en fonction des données que vous récoltez. Pour cela, vous devez ajouter une case à cocher avant le bouton « envoyer » et avant le lien. Cette case ne doit pas être pré-cochée et doit s’accompagner de la mention : « J’ai lu et accepte la politique de confidentialité du site. J’accepte de recevoir des informations de la part du site (nom) ».

Attention, l’absence d’une information obligatoire est punie d’une amende de 1 500 €. Tout traitement informatique non consenti des données recueillies est puni de 5 ans d’emprisonnement et de 300 000 € d’amende. Je ne veux pas vous faire peur mais soyez vigilants et ne prenez pas ce sujet à la légère.

Enfin, le site de la CNIL vous permet d’en savoir plus sur ce sujet.

Pour conclure, j’espère que cet article vous aura éclairé sur les erreurs à éviter pour la création de votre site internet. Si vous souhaitez aller plus loin, je vous parle dans un autre article des bonnes pratiques pour créer un pop up efficace.

N’hésitez pas à télécharger le workbook gratuit qui vous guide pas à pas pour construire votre site web.

Mes prestations

Je vous accompagne dans la création de votre site internet de la première maquette à la mise en ligne. J’interviens sur la conception, le graphisme, la charte graphique, le référencement, la rédaction des contenus et la communication sur les réseaux sociaux.

Pin It on Pinterest

Share This