WordPress vous est certainement familier si vous avez déjà songé à la création d’un site internet. Eh bien, qu’on se le dise, c’est le système de gestion de contenu (CMS) le plus utilisé au monde. Dans cet article, nous allons vous guider à la création de votre site internet sous WordPress en quelques étapes faciles.

1- Choisir un nom de domaine et un hébergeur

Le nom de domaine, à titre de rappel, représente la signature de votre site internet sur le Web. Par conséquent, sur les millions de noms de domaine créés quotidiennement, il serait optimal d’adopter le nom de votre entreprise comme nom de domaine. Cela dit, si celui-ci est déjà pris, adoptez un nom de domaine qui se réfère à votre activité.

Un hébergeur est littéralement « un foyer » informatique qui accueillera votre site internet et qui permettra à ce dernier d’être accessible. En France, O2Switch et OVH font partie des hébergeurs les plus populaires.

 

2- Installation de WordPress

Pour les instructions détaillées, vous pouvez vous rendre sur le guide d’installation de WP.

Voici les étapes à suivre pour l’installation de WP : 

  • Téléchargez WP à partir de ce lien.
  • Ensuite, créez une base de données et un utilisateur MySQL.
  • Transférez vos fichiers WP vers votre serveur web.
  • Enfin, rendez-vous à l’adresse sur laquelle vous avez placé vos données WP afin d’enclencher l’installation.
  • À la fin de l’installation, vous allez compléter les informations basiques concernant votre site internet.

3- Choisir un thème WP

Avant de sélectionner un thème, vous devez identifier vos besoins et en faire le rapprochement. Gratuit ou payant, cela ne compte pas. Concentrez-vous uniquement sur les fonctionnalités proposées et l’ergonomie du thème.

Actuellement, les thèmes les plus appréciés sont :

  • Divi
  • Genesis
  • Avada
  • Astra
  • Newspaper tagDiv

4- Mettez en place l’arborescence de votre site internet

L’arborescence d’un site internet représente la hiérarchie des différentes pages qui le constitueront. En d’autres termes, vous allez créer la page centrale (page d’accueil), puis les rubriques diverses et les sous-rubriques (si nécessaire) de votre site internet.

Ex : accueil > à propos, contact, prestations, produits, blog…

5- Téléchargez les bons plugins

Les plugins sont ces petits outils qui vous aideront à faire la différence sur votre site internet. Si vous voulez optimiser le référencement de votre site, Yoast SEO est un incontournable. Vous avez envie de bénéficier davantage de personnalisation sur certaines pages ? Alors, songez à Elementor. Une envie de rajouter une boutique en ligne sur votre site ? WooCommerce est certainement le meilleur plugin pour cela.

En bref, il existe 50 000 plugins sur WordPress et c’est à vous de sélectionner ceux qui conviendront le mieux à votre site internet.

plugins wordpress
  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • Gmail
  • LinkedIn

6- Le responsive design

Assurez-vous que votre site web apporte la même expérience de lecture, peu importe l’appareil utilisé par l’internaute. Effectivement, le responsive design a pour objectif de conserver la même apparence du site que ce soit sur mobile, PC, tablette, smart TV ou même les montres connectées.

7- N’oubliez pas les CTA

Les Call To Action ou appels à l’action, pour faire simple, représentent une transition permettant à chaque page de votre site d’atteindre ses objectifs : achat d’un produit, inscription à la newsletter… Selon la page du site, personnalisez vos formulaires et vos CTA pour que l’internaute atterrisse sur une page voulue ou effectue une action spécifique.

8- Un pied de page pour plus d’accessibilité

Les internautes ont pour habitude de consulter le pied de page pour obtenir rapidement des informations. Habituellement, il contient les liens menant vers des informations capitales (contact, prestations, l’équipe…), les réseaux sociaux de l’entreprise, les ressources (blog, glossaire, forum).

9- Se conformer au RGPD

Le Règlement Général sur la Protection des Données est extrêmement sensible et doit être impérativement respecté. Pour que votre site internet soit conforme au RGPD, il faut que certaines informations soient à la disposition des internautes :

  • Vos informations légales
  • Ce que vous comptez faire des données de l’internaute (durée de conservation, transfert…)
  • Rappels des droits et prérogatives des internautes

Publicité, tracking, cookies, etc. Tout doit être vu et revu plusieurs fois. Cliquez ici pour en connaître plus sur le RGPD.

10- Favicon

Une favicon représente le petit logo qui se trouve dans la barre d’adresse. Il existe de nombreux Favicon Generator que vous pourrez trouver aisément et gratuitement sur Internet.

11- HTTPS…

… ou protocole de transfert hypertexte sécurisé, est un petit label certifiant de la confidentialité des données lors de leur circulation entre le site et l’appareil utilisé par l’internaute.

Pour l’obtenir :

  • Activez le SSL sur votre hébergement Web.
  • Vérifiez l’environnement technique pour confirmer sa faisabilité.
  • Confirmez votre choix.
  • Vérifiez le fonctionnement de votre site internet.

Voilà ! Vous détenez toutes les clés pour finaliser la création de votre site internet WordPress. Cela dit, le plus gros du travail commence après la création du site internet.

Vous avez besoin d’aide à la création et/ou à la veille SEO de votre site ? Contactez-moi ici pour en parler !

En relation avec cet article, cliquez ici pour découvrir les 10 erreurs à éviter lors de la création de son site internet.

Mes prestations

Je vous accompagne dans la création de votre site internet de la première maquette à la mise en ligne. J’interviens sur la conception, le graphisme, la charte graphique, le référencement, la rédaction des contenus et la communication sur les réseaux sociaux.

Pin It on Pinterest

Share This